Month: June 2016

MULTILINGUISME: ORIGINE ET EVOLUTION

MULTILINGUISME: ORIGINE ET EVOLUTION

Le monde est aujourd’hui caractérisé par une multitude de langues et les échanges entre les cultures ont accentué le besoin de développer des compétences en intercommunication. Les origines du multilinguisme sont un peu floues. Les recherches expliquent tant bien que mal la fonction linguistique du cerveau, les mécanismes d’acquisition de plusieurs langues et les troubles liés au multilinguisme. Mais quelle est l’origine du multilinguisme ? Le monde a-t-il toujours été multilingue ? Comment les hommes ont-ils fait pour se comprendre dans un environnement multilingue ? Nos recherches  nous ont conduits à commencer sur la piste de l’un des livres le plus ancien et le plus étudié de l’histoire de l’humanité : la Bible. Continue reading “MULTILINGUISME: ORIGINE ET EVOLUTION”

Advertisements
LA  CLASSE ANDROÏDE : APPRENTISSAGE DU FLE ASSISTÉ PAR SMARTPHONES (AFAS)

LA CLASSE ANDROÏDE : APPRENTISSAGE DU FLE ASSISTÉ PAR SMARTPHONES (AFAS)

Cloud-langues-Philliria.wordpress.comImages_langues

This article provides an opportunity for students to comment on the use of smartphones in the class of FFL. At a time when we are going digital in most sectors, we were interested in knowing what some learners do to integrate digital in FFL classes. I felt it was good not to make syntaxique corrections on the original texts submitted by these French learners from an Anglo-Saxon country. You can admire the creativity that emerges from their expressions. For experts in teaching or teachers of FFL, it might inspire you to understand the level of language difficulty of learners and especially the tricks that our learners use when given a written production work to do at home.

COMMENT UTILISER LE SMARTPHONE POUR AMÉLIORER L’APPRENTISSAGE DE LA LANGUE FRANÇAISE A LA CLASSE ?

Mephibosceth Luwalira, Advanced French Learner

Je suis un croyant solide de l’utilisation de technologie pour mieux apprendre une langue étrangère et je sais ses avantages. Bien sûr,  le phone est plus légère que des livres, c’est confortable de l’apporter.

Plus des étudiants l’utilisent pour trouver rapidement les mots françaises et les traduire. Grâce aux dictionnaires téléchargées de l’internet (ou leurs applications), c’est possible d’y les trouver plus facilement et les traduire en vitesse sans perdre l’attention au professeur.

Personnellement,  je l’utilise pour superviser la prononciation et intonation des mots et des phrases. Je registre la voix et plus tard,  je rejoue et écoute afin que je puisse me corriger.

À la classe,  les étudiants restent connecter avec leurs amis sur les réseaux sociaux : Facebook,  watsapp, twitter, instagram,  Skype,  etc. Ils peuvent partager les informations en fois réel et mieux communiquer permis eux-mêmes.

Le smartphone fait une vie plus simple pour les étudiants (et le prof bien sûr). C’est possible pour les parents à superviser les enfants chez eux,  surtout s’il y existe un lien /un signal entre des caméras et le phone.

À mon avis,  le smartphone est un outil de l’avenir pour bien améliorer une langue étrangère.

L’IMPORTANCE DU MEDIA DANS LA CLASSE FRANÇAISE

Gabriel Oskaranja, Intermediary French Learner

Dans le monde qu’on vit aujourd’hui, le media est utilisée dans presque tout ce que nous faisons. Cet article vous montrera les raisons pourquoi il est important quand on étude une langue étrangère. Voilà des aiguilles :

  • La recherche : Le media peut vous aider découvrir les mots et les vocabulaires inconnus, et développer vos compétences dans la langue. C’est important de pratiquer beaucoup avec les portables aussi (il y a des applications que vous pouvez télécharger comme le « Duolingo » qui vous enseigne pas à pas les nombreux langues étrangères dans le monde.
  • La communication : Le media vous permet à parler aux ami(e)s français(es) qui vous aideront apprendre le français. Il peut aussi vous aider construire les amitiés basées sur la même langue mais les origines différentes et diverses.
  • Divertissement : On peut s’amuser bien avec les musiques françaises du monde entier, apprendre les paroles aussi et le message des musiciens à vous.

MON TELEPHONE INTELLIGENT

Fiona Kyazike Yayeri, Intermediary French Learner.

Pendant les cours de français, j’utilise mon téléphone intelligent pour trouver la signification des phrases difficiles ou verbes et comment les utiliser dans une phrase. Lorsqu’un mot est utilisé et je n’ai aucune idée de ce que c’est, j’utilise mon téléphone intelligent pour le trouver, alors je peux le mettre en contexte après la compréhension-il. Quand j’ai lu un texte et ne comprends pas la plupart des mots utilisés, j’utilise mon téléphone intelligent pour les trouver, puis le texte commence à faire sens pour moi même si je ne peux pas comprendre tous les mots utilisés. J’utilise surtout mon téléphone intelligent en classe de français lorsque nous faisons des textes comme dans la lecture et la compréhension des textes et des exercices dans mes livres de texte. Mon téléphone intelligent aussi m’aide à penser en Français quand il explique un verbe ou un mot. Je peux ensuite le mettre en contexte en Français. Vous voyez, mon téléphone intelligent n’explique pas seulement un mot pour moi mais il me donne aussi plusieurs phrases dans lesquelles un mot particulier peut être utilisé. J’ai ensuite apprendre comment construire une phrase avec cela à l’esprit. Donc, je peux penser en Français avec mon téléphone intelligent.

Cependant, parfois je sais dans mon esprit qu’une expression doit être en Français, mais quand je demande mon téléphone intelligent, il me donne un sens différent et en quelque sorte, je sais qu’il y avait une traduction directe de l’anglais, mais il ne va pas en Français. Cela arrive parfois, que le téléphone intelligent se traduit directement de l’anglais en Français. Je peux construire une phrase en Français dans mon esprit, puis utiliser mon téléphone intelligent pour confirmer si c’est bon.

SMARTPHONES

Patrick Ssegujja, Intermediary French Learner.

Ci- dessous sont avantages et inconvénients des smartphone pour mes études de français.

J’utilise mon smartphone lorsque je voudrais savoir un mot que je ne connais pas. Par exemple, j’ai une application appelée « Bing translator» que j’ai téléchargé et elle peut traduire presque tout les langues. Elle peut aussi traduire en mode hors connexion et en ligne. C’est magnifique!

J’ai aussi une autre application sur mon smartphone qui peut m’aider quand je ne comprends pas comment conjuguer certains verbes. Elle a tout les conjugaisons en français et elle peut aussi m’aider à prononcer certains mots donc je trouve mon téléphone comme un autre outil très utile.

Si j’ai une question sur quelque chose je ne comprends pas. Je peux facilement utiliser mes applications de réseaux sociaux comme whatsapp, Facebook etc de demander à l’enseignant ainsi je peux obtenir de l’aide que j’en ai besoin.

Smartphones ont également des inconvénients et l’un d’eux est que on parfois perd concentration en classe au cours de l’enseignement. Par exemple; nous pouvons recevoir et envoyer les messages et appels pendant la classe donc on manque parfois ce que le professeur enseigne. Les applications sur mon Smartphone que j’utilise pour comprendre certains mots et phrases ne sont pas toujours parfaites et c’est pourquoi nous faisons quelques fois des erreurs.

Powered by  Hervé-Boris NGATE,Psychologist/Communication Trainer

HUMAIN BRAIN: THE MOST POWERFULL LANGUAGE COMPUTER

HUMAIN BRAIN: THE MOST POWERFULL LANGUAGE COMPUTER

Lors de la rencontre entre deux groupes ou personnes ayant des langues différentes, la traduction est souvent le moyen d’intégrer la langue de l’autre. La classe de langue est l’un des lieux où on peut observer ce processus avec exactitude.

FRENCH IN MY MIND!

Phillip Kalibbala

Lawyer, Intermediary French Learner

Key Words: Brain, Translation, French.

The idea of learning French was very exciting from the beginning. To add French to my repertoire of international languages, Swahili and English was an achievement to be proud of. But I found French challenging and I still do! Even though I am speaker of Luganda, it was not the language that I used to translate French sentences and understand them. Being a professional and having been instructed in the English language for over 20 years and still using English in my professional life, I consider English my native language particularly as far as I had to translate French to a language in order to make sense of it.

When I entered A1 Class, it was already constituted and the teacher had already began with the students, “bienvenue monsieur, asseyez-vous!” I looked at him, grinning, clearly showing that I didn’t know what he was talking about. He then made an English translation to which I abided. This became the practice learning French. In the first year of instruction, the teacher is knowledgeable about English and French to make it easier for students still at the level of language conversion. During my A1, every word or sentence given by the teacher, would demand a translation in English from the students. It was hard in the first year. A student inevitably translates every word and phrase with their mental computer in order to make sense out of it. Moreover this is done simultaneously to enable instant communication with the teacher. As the teacher leads the class, you keep on translating.

Je vais à la maison. The English break down, Je-me/I, vais-conjugation of aller, means going, a-at, la-article, maison-house. After breaking down and translating each word in English, does the teacher’s communication make sense. This is easy with French sentences that have an equal grammar construction in English similar to the one above. It also becomes easy with sentences that contain words with the same meaning and pronunciation as English, table, cuisine, cinema, ambiance etc. However, some sentences are untranslatable. An attempt to translate Bonjour tout le monde, avez-vous terminé les devoirs? Would be futile.

………………………………………………………………………………………………………………….

LA PLACE DE LA TRADUCTION DANS L’APPRENTISSAGE D’ UNE LANGUE ÉTRANGÈRE

Ngaté Hervé-Boris, Formateur de Langues et de Cross-Culture

Mots clés : Immersion, Traduction, Vocabulaire.

Il est important de remarquer  que ce processus de traduction se fait de manière simultanée et inévitable…. On entend par cela une absence de contrôle par l’apprenant sur ce processus de traduction de L1 vers L2. Le cerveau se charge lui-même de créer un système de transfert de L1 vers L2  en se basant sur les connaissances antérieures en L1.

Se basant sur la théorie de Cohen, Brooks-Carson et Jacobs-Cassuto (2000),Alexandre Demchenko (Février 2008, UQM), dans une étude menée pour comprendre si le recours à la traduction écrite par les apprenants adultes d’une langue seconde constituait une aide ou  un handicap, il a montré que les apprenants faisaient  moins de fautes en produisant directement dans la L2 (Langue apprise) qu’en ayant recours à la traduction. Encourager les étudiants à penser dans la langue apprise est donc recommandée et le moyen efficace pour le  faire est la  pratique de l’immersion[1] car elle perfectionne et améliore la L2 (Demenchko, 2008).Comment penser dans la langue apprise au moyen de l’immersion ?

Une observation des réactions des apprenants de FLE montre qu’un vocabulaire pauvre constitue le premier frein au  fait de penser en L2. Par conséquent, enrichir le vocabulaire par l’écoute et la lecture devient le point focal de l’immersion (Christine Le Pape Racine, 2003) .Ce sont ces mots appris qui  forment la mémoire lexicale L2 de l’apprenant dont il pourra s’inspirer pour penser  avant de communiquer.

Tu as certainement tes propres méthodes pour penser en langue apprise. Nous serions heureux de lire ton témoignage afin de nous en inspirer pour aider ceux qui veulent abandonner l’apprentissage d’une langue étrangère ou qui ont peur de s’y aventurer. A TOI DE JOUER !

[1] Pour l’immersion en Afrique Sub-Saharienne lire l’article sur https://seed4future.wordpress.com/2016/05/25/developper-les-competences-en-francais-langue-etrangere-innover-limmersion-en-afrique-sub-saharienne-anglo-saxonne/