Month: July 2016

3 ASTUCES POUR RÉALISER L’OBJECTIF ZÉRO INFECTION VIH.

3 ASTUCES POUR RÉALISER L’OBJECTIF ZÉRO INFECTION VIH.

Dans notre premier article[1], nous avons vu comment certaines pratiques culturelles contribuent à la propagation du VIH. L’objectif de cet article est  de présenter des pistes de solutions pour le changement  de ces  pratiques culturelles à risque au travers d’un modèle militaire. Sur le plan civil, on se pose la question de savoir comment rester fidèle à son conjoint depuis les derniers mois de grossesse jusqu’à la fin des  trois mois d’abstinence pour le rétablissement de la femme après l’accouchement. Sur le plan militaire, la question est plutôt comment maintenir des soldats sur le terrain sans activités sexuelles?

Ben, officier de l’armée déployé en formation en Irak pendant deux ans et quatre mois avait réussi à s’abstenir sexuellement. Le dix Juin dernier, Il a voulu nous raconter son expérience passionnante que nous résumons dans le tableau ci-dessous en incluant les différences culturelles.

Stratégies Groupes intéressés Effets
Les activités physiques et sportives Officiers Occidentaux et Africains Diminue le taux d’agressivité dû à l’abstinence et réduit/apaise le désir sexuel
L’autostimulation Officiers Occidentaux Apaise le désir sexuel
L’alimentation Officiers Occidentaux et Africains Réduit le désir sexuel

En général, trois domaines principaux  sont concernés :

  • Les activités physiques et sportives telles que le Jogging, la course journalière, la gymnastique, le football, le volleyball et les arts martiaux étaient obligatoires pour tous. Ensuite, tous les trois mois, un exercice de tir était organisé pour aider les soldats à se libérer de l’adrénaline[1]. Ben explique « Les Hommes sont très agressif après une longue période sans activités sexuelles et après l’exercice de tir, on revient à la normale.»
  • L’autostimulation avait pour but de libérer la testostérone[2].Cette pratique était laisser au choix des soldats. Autrement, on pouvait faire usage des vibromasseurs ou des prothèses stimulantes. Ben affirme « Cette pratique n’est pas accepté chez nous les africains mais pour les occidentaux c’est normal»
  • Le régime alimentaire. Certains aliments comme des bouillies ont la propriété de réduire le désir sexuel chez les soldats.

Pour Ben qui s’affirme Chrétien il dit que « ce n’est pas facile en dépit de la prière pour être fort ».En tant que marié, il dit avoir découvert que les hommes et les femmes ont besoin d’éducation sexuelle car le plaisir ne s’obtient pas seulement par contact génitaux. « Nos épouses devraient nous aider  et nous stimuler pour que nous libérions la testostérone » déclare-t-il!

On le remercie pour son ouverture et son honnêteté et surtout pour son endurance qui semble presqu’inhumain à tous les hommes  et femmes à qui on a relaté son expérience. Ben a d’ailleurs affirmé que beaucoup de ses compatriotes ont abandonné la formation après trois ou six mois car c’était difficile pour eux de continuer l’abstinence.

En tirant des leçons de cette expérience, on constate que la vie civile offre des activités similaires à celles relatées par Ben.

  • Les activités sportives sont à la portée de tous. Que ce soit dans un club ou un groupe d’ami (e)s, dans une salle de gymnastique ou dans les rues, on peut faire du sport à tout moment et à moindre coût, et même gratuitement. C’est un excellent moyen de réguler à la fois le taux de testostérone et d’adrénaline dans le corps.
  • L’alimentation est aussi un excellent moyen de réguler la testostérone et la plupart de ces aliments[3] sont faciles à obtenir.
  • La stimulation dépend des conjoints selon les cultures et les sensibilités car il requiert une certaine éducation des partenaires.

A chacun de proposer ce qui marcherait dans un contexte précis mais ces approches pourraient être standardisées et vulgarisées dans les programmes de prévention de l’infection au VIH/SIDA. On parle d’une technique employée en Ouganda disant que si un homme entretenait des rapports avec une autre femme pendant la grossesse ou après l’accouchement, la femme ou le bébé en seraient malades. Le problème est que plusieurs hommes l’ont fait et ni leur femme, ni le bébé ne sont tombés malades et les maris en ont conclu que les enfants n’étaient pas les leurs… Un cercle vicieux tracé par la culture  pour aider les familles mais  dont la limite crée encore plus de problèmes  compliqués à résoudre comme celui des nombreux tests de paternité …

Hervé -Boris Ngaté, Psychologue

[1] Lire l’article sur https://seed4future.wordpress.com/2016/03/30/pregnancy-sexual-cultural-practices-and-hiv-growth/

[2] Hormone de l’aggressivité

[3] Hormone du plaisir sexuel

[4] Évitez par exemple la consommation excessive des oignons, du piment rouge et autres épices aphrodisiaques. Découvrez les vertus de certaines plantes  sur https://seed4future.wordpress.com/2016/04/07/spices-and-herbal-teas-to-fight-against-diabetes/

 

 

 

 

 

 

Advertisements
5 Things Successful Language Learners Do

5 Things Successful Language Learners Do

David is a young Ugandan who speaks almost perfect French. It is admirable to see an Anglo-Saxon native communicate without grammatical mistakes and with a pure French accent in a country where opportunities to practice the language are almost nonexistent. So I asked David how he did it and below are some of his tips. Continue reading “5 Things Successful Language Learners Do”