Month: February 2017

4 Reasons Why You Should Quit a Person/Company Who Tells You “Don’t Think!”

4 Reasons Why You Should Quit a Person/Company Who Tells You “Don’t Think!”

“Don’t think! Just observe and do it!” I heard this sentence many times from leaders in some companies . I started asking myself why a manager should ask a worker to execute instructions without thinking. These are four reasons I found from my personal observations and researches:

  1. “You think, therefore you are”. Descartes was right by saying that you are what you think. If you don’t think, you are nobody. Remember that the person who tells you not to think wants to make sure you are NOBODY: No personality; No values; No sense of responsibility.
  2. Power brain. The average human being uses less than 5% of his brain potentials according to some scientists. Hindering you to think when you use less than 5% of your brain power is telling you to become doom.
  3. Thinking brings knowledge and knowledge is power. Somebody who tells you not to think knows you may know what he/she knows. And if you know what he knows, he can no more control or dominate you. He might be afraid you become more knowledgeable than him and maybe,become better than him/her or  take his/her place.
  4. The difference between human beings and animals is the ability Men have to think. Otherwise, animals function instinctively while human beings can process information before acting. Never stay in someone or company’s environment who does not trigger your ability to process information. Go and work where you’ll reach your full potential in the most critical area: Power thinking.

This is what I found from my own observations and analysis. Maybe you know other reasons why someone should quit somebody or a company that prevents to think. Or, you went through a personal experience you would like to share with us.

I will be glad to hear from you!

Hervé-Boris NGATE

Contact: seed.42f@gmail.com

Advertisements
18 Things You learn from Writing Regularly!

18 Things You learn from Writing Regularly!

I trace my writing experience 15 years ago with only 14 months of online presence. It started with short block notes where I could write inspiring quotes or do personal meditations.Then comes the times for academic contents like dissertations ,thesis and articles.

My presence on social networks as a content producer is just the continuation of a hidden activity. I have been doing it  without thinking it could be a source of encouragement, education or development for others.

Here I quickly share with you  some key points I learned from these years of writing.I thought this was the best way to help you understand the importance of writing 0n a regular basis.

  1. Writing is about passion. I enjoy writing!
  2. Writing on topics I master ensure consistency.And what I master comes from daily real life experience.
  3. I am writing for an audience.
  4. The title matters for 80% of a content
  5. I need mentors to activate my full potential as a writer.
  6. I make research on a topic before writing.
  7. My contents are generally between 300 and 700 words.
  8. Three sentences per paragraph makes reading easier.
  9. I better use action verbs to drive my readers into the experience of my contents.
  10. Illustrations by images, examples, facts and data make contents better.
  11. I always have time to write because writing is part of my time planning.
  12. Writing  an hour every day makes me more productive than doing it 4 hours once a week.
  13. The number of likes, comments, followers does not necessarily indicate how successful I am in the writing business.
  14. Writing and reading are twins. The more I read, the better I write.
  15. Mentoring novice writers makes you a better writer.
  16. Editing and publishing become new skills to trigger young business writers.
  17. It’s important when my wife knows on which topic I am writing.
  18. The more I write, the more I am inspired.

I will be happy to know what you learned from your experience of writing regularly.

Hervé-Boris NGATE

5 Astuces pour Protéger Vos Comptes sur les Réseaux Sociaux

5 Astuces pour Protéger Vos Comptes sur les Réseaux Sociaux

Vous ouvrez votre boîte Email et vous y retrouvez des messages étranges des personnes demandant de l’aide financier ? Un soi-disant milliardaire qui recherche un héritier ou encore, la plus dangereuse, soi-disant Yahoo qui vous met en garde contre un piratage de votre compte et vous invite à cliquer immédiatement sur un lien joint au message.

Voilà quelques astuces des pirates sur les réseaux sociaux. Si vous n’en avez pas été victime, vous connaissez au moins un proche qui en a souffert. Avec la multiplication des piratages des comptes sur Facebook, Yahoo et autres, on se demande si cela vaut la peine d’être présent sur les réseaux sociaux.

Pas de panique, il existe quelques mesures pour protéger vos informations sur internet. Même si elles ne garantissent pas à 100% que vous pourriez être piraté, elles réduisent les risques d’exposition de votre vie privée au piratage informatique.

  1. Sécuriser vos mots de passe. Ne pas avoir un mot de passe identique pour tous vos réseaux sociaux ; car si l’un est piraté, l’accès sera donné à tous les autres comptes….quelle catastrophe alors…

 Les puissants mots de passe comportent au moins 8 caractères (qui pourrais être piraté en une semaine) et les plus puissants comportent entre 12 et 15 caractères (pour un réseaux comme Facebook, cela prendrais 150 millions d’années-selon certains experts en cryptographie- pour un pirate expérimenté pour craquer votre compte !!!) et ne devraient pas porter des informations personnelles.

  1. Vérifiez l’authenticité des liens. les liens sécurisés commencent par https:// (le « s » à la fin signifie « sécurisé »). Évitez de cliquer sur des liens de type « http:// » à partir de votre téléphone ou PC car vous pourriez donner accès à des pirates si vous y inscrivez votre mot de passe ou vos numéros de cartes bancaires.

L’exception faite de certains liens avec adresse personnalisée comme « http://bngate2015.wixsite.com/seed4futurepublisher ». Le nom en début (bngate) suppose que vous faites confiance au propriétaire du site.

Pour en savoir plus  sur les liens sécurisés, accéder à l’article : https://support.google.com/chrome/answer/95617?visit_id=0-636224285196997187-1780795298&p=ui_security_indicator&rd=1

  1. Évitez de partager des informations personnelles. Il existe un principe très simple sur les réseaux sociaux. En anglais, on parle de SEO (« Search Engine Optimiser »).Cet outil permet de connaitre tous les mots que vous avez recherché sur internet.

Une base de données permettra de retracer vos goûts, préférences, attractions, etc. Les pirates se servent de tels outils pour traquer les mots de passe.Si votre mot de passe comporte un nom personnel (le nom de votre enfant par exemple) et que vous l’avez partagé sur les réseaux sociaux, ils s’en rapprocheront plus facilement.

  1. Le principe de la double protection. Deux informations cruciales permettent de protéger votre compte : votre numéro de téléphone ou votre adresse email. Les pirates ont besoin de ces deux informations en même temps en plus de votre mot de passe pour avoir accès à votre compte.

Faites donc attention à ne pas mettre ces deux informations au même moment sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi avoir plusieurs adresses emails selon vos domaines d’activités.

  1. Le piège des Wifi gratuits. Faites attention aux réseaux wifi auxquels vous vous connectez. En vous connectant à de tels réseaux, vous pourriez donner accès à toutes informations sur votre téléphone, PC ou tablette…

A chacun de veiller  sur la sécurité de ses comptes sur les réseaux sociaux. Prenez en soin autant que vous le faites pour vos comptes en banque ou vos clés de maison.

Si vous avez d’autres astuces pour préserver les comptes des pirates, merci de les partager avec nous.

Hervé-Boris Ngaté, Psychologue/Influenceur

7 Techniques pour Etre Créatif dans l’Entreprenariat

7 Techniques pour Etre Créatif dans l’Entreprenariat

Contrairement à ce que plusieurs pensent, la créativité est une compétence et non un don. Cela signifie que la créativité peut s’acquérir par le travail et la formation. Dans un monde de concurrence rude, l’entrepreneur qui innove est celui qui  fera plus d’argent.

Pour une croissance durable, il est nécessaire d’établir dans votre entreprise une procédure systématique d’innovation par la créativité. Peter Drucker propose 7 sources de changement possible capable de vous inspirer pour être créatif.

  1. Les succès et les échecs imprévus de votre organisation ajoutés aux succès et échecs imprévues de vos concurrents.

Par exemple, j’ai commencé comme blogueur par un échec imprévu (les droits d’auteurs de mon premier article avaient été volé et j’ai décidé de créer mon propre blog !). Je ne m’attendais pas être lu dans le monde entier et cela m’a  servi de catalyseur pour continuer à rédiger tout au long de l’année 2016. En faisant des recherches, j’ai constaté que plusieurs influenceurs qui réussissent écrivent régulièrement pendant des années. J’ai donc résolu d’écrire un article chaque semaine pendant les 10 prochaines années afin de m’enraciner dans l’écriture et construire progressivement un auditoire de lecteurs de 2000 personnes.

  1. Les incongruités. Il s’agit de la différence entre les résultats obtenus et ceux que vous espériez obtenir. Les incongruités peuvent se manifester dans la production et la distribution des services ou encore dans les changements de comportement de vos consommateurs.

Si vos résultats dépassent vos objectifs, vous pouvez chercher à comprendre les mécanismes qui ont conduit à cela. Dans le cas contraire, chercher à comprendre pourquoi vous n’avez pas atteints vos objectifs et comment y remédier.

  1. L’évaluation des besoins. La plupart de mes articles reflètent les besoins d’un public précis. En les écoutants, j’identifie leurs centres d’intérêts et les manquements à leurs réussites. Ensuite je fais des recherches pour écrire des solutions pour leur succès.
  2. Les changements dans l’industrie et dans la structure du marché. En tant qu’écrivain, j’appelle « marché » mon auditoire. C’est l’ensemble des potentiels lecteurs de mes articles. Etant encore en Afrique, j’avais constaté que l’écriture des blogs était une opportunité de gagner de l’argent mais je n’en connaissais pas tous les secrets. Mon arrivée en Amérique m’a fait constater l’existence de tout un marché de consommation des pages écrites dont j’étudie encore les mécanismes.
  3. Les changements démographiques. Quelle est la population dominante dans votre zone d’influence géographique? Observez-vous un vieillissement de la population , une croissance des jeunes et des femmes ? Ce sont des indices qui vous aiderons à élaborer vos produits en fonction de la population qui les consommera.

L’avènement d’internet fait des jeunes les plus grands consommateurs d’informations sur les réseaux sociaux. Un jeune possédant un Smartphone est un potentiel lecteur de mes articles et, pour certains articles les concernant, j’ai constamment besoin d’adapter mes contenus à leurs besoins. Pour le cas des articles sur l’apprentissage de langue française en Ouganda, j’ai dû faire le lien avec les passions des jeunes.

  1. Les changements de perception. Il est important de connaitre lorsque les consommateurs ne perçoivent plus vos produits de la même manière.

Un jour, un de mes lecteurs m’a dit qu’il connait un blogueur  au Kenya très célèbre qui se fait beaucoup d’argent avec son blog. Certains de ceux qui étaient présent confirmaient ses propos. J’ai alors compris que les articles que je leur envoyais pour leur développement personnel avaient changé de statut : Ils les percevaient  maintenant comme un moyen de faire de l’argent. Mais pour moi, c’était aussi l’occasion de faire de l’argent avec mes écrits. Ce que j’ai fait en lançant une formation des blogueurs à Kampala qui malheureusement n’a pas eu lieu à cause de mon départ pour les USA.

  1. Les nouvelles connaissances. Les découvertes scientifiques constituent enfin la dernière source de créativité. Lorsque certaines connaissances approuvées scientifiquement seront mises en pratique selon la culture de votre entreprise, vous obtiendrez de nouveaux produits et de nouvelles procédures de distribution de vos produits.

Vous avez sept méthodes pour faire grandir votre entreprise au-delà de vos espérances. Les meilleures informations sont celles qui se mettent en pratique. J’en apprends tous les jours dans mes applications de ces principes et je vous encourage à en faire de même.

Si  vous connaissez d’autres méthodes dont vous avez fait usage pour réussir en tant qu’entrepreneur, n’hésitez pas à les partager.

Hervé-Boris Ngaté, Psychologue/Influenceur.

5 Tips Your bilingualism/Multilinguism Skills Can help You Get Promoted

5 Tips Your bilingualism/Multilinguism Skills Can help You Get Promoted

In a growing multicultural world, companies are employing more staff from various cultures. This means dealing with multilingual issues as a result of the diversification of professionals who speak different languages.

Effective communication is necessary in any organization but more so when people don’t speak or understand English (or French, Russian, Mandarin or Spanish.) However, accent and pronunciation can be hindrances to effective communication among workers.

If you are bilingual, these challenges could become opportunities for you to step out of the crowd and get your next promotion. With these simple steps you can secure your next job in a multilingual company:

  1. Communicate Professionally with Different Multilingual Groups. Make sure your conversations help people have a deeper understanding of the company.Also ask questions that will help you to have a better understanding of how people from other linguistic groups perceive the company and their positions.
  2. Make Good use of Break Rooms. Break rooms are a powerful place for socialization. Naturally, though, you’ll converge to the group that speaks the same language with you. Since you are bilingual, you can socialize with both.
  3. Give/Ask for a Ride. In our modern society, individualism can make people miss a lot of language learning opportunities. Giving or asking for a ride to a colleague who does not speak your language is an excellent way to learn a new language and network at the same time. Don’t let your car become a moving coffin with wheels in the name of “personal space” .                                                                                               Don’t complain of not being helped because you can’t communicate in other languages;It can be an opportunity  to overcome new challenges and get a better job.
  4. Introduce yourself. In every conversation with any supervisor, make sure they discover other skills you have. Don’t just do it by saying but by solving problems which require communicating effectively with workers of different linguistic groups .For example reading a document in both languages or providing some translation.
  1. Check Coming Vacant Positions in your Company. If there is an open position, you would probably be among the first to be considered. Why? You will help grow the business with your language skills.Don’t make the mistake of looking for coming position on the company website. Observe the company needs, people’s movement…and conversations…you’ll have the real information before it’s advertised and you can propose yourself for the position.

Maybe these tips looks too simply to take advantage of your multilinguistic skills…I challenge you to practice them and you will enjoy your next promotion.

If you have been promoted to a job because you communicate easily in more than one language, let us know. we will be glad to learn from you.

Contact: seed.42f@gmail.com

Hervé-Boris NGATE,Psychologist/Blogger